L’assurance dépendance, quels avantages ?

À un certain âge, réaliser les tâches simples de la vie quotidienne peut devenir difficile. La vieillesse, la maladie, les accidents… plusieurs facteurs sont coupables des pertes définitives d’autonomie. Vers 65 ans, il devient presque impossible d’effectuer certains actes seul. Il existe plusieurs de degrés de dépendance et une forme de protection pour chaque. L’assurance dépendance, quels avantages pour vous ?

Définition de la dépendance

La perte d’autonomie physique et mentale est causée par plusieurs facteurs. C’est ce qu’on appelle la dépendance. À cause de la vieillesse, de la maladie ou des accidents, la dépendance peut entrainer des dépenses importantes. Vous aurez besoin d’aidants, de médicaments et de soins particuliers. La facture peut malheureusement être assez lourde, selon le niveau de handicap. Il deviendra alors impossible d’effectuer certaines tâches quotidiennes soi-même comme s’habiller, se nourrir, se laver et faire les courses. Pour prévenir les risques et alléger votre budget, il y a l’assurance dépendance.

Souscrire une assurance dépendance

La souscription d’une assurance dépendance vous fera bénéficier de plusieurs avantages. Vous percevrez une rente mensuelle jusqu’à la fin de vos jours si vous perdez votre autonomie physique ou mentale. En échange, une cotisation régulière vous sera demandée. C’est vous qui choisissez le niveau de la rente à la souscription. En règle générale, la somme est comprise entre 300 et 4000 euros pour un état de dépendance totale. L’état de dépendance totale est défini en fonction des incapacités à réaliser les actes de la vie.

Certains contrats d’assurance prévoient des délais de carence après la souscription du contrat. En ce qui concerne la dépendance accidentelle, aucun délai de carence n’est à prévoir. Dans tous les cas, veillez à ce que les clauses du contrat conviennent à vos attentes. Analysez le délai de prise en charge et de remboursements. Il peut arriver que certains contrats prévoient des délais de franchise. Le label GAD Assurance Dépendance peut vous proposer un accompagnement efficace ; garanties plus lisibles, plus protectrices et plus accessibles. Ce label est accordé aux garanties d’assurance qui couvrent la dépendance lourde. Enfin, il faut savoir que certains contrats peuvent aussi couvrir les dépendances partielles.

L’indemnisation de l’assurance dépendance

En règle générale, l’indemnisation se fait de cette manière : si l’assuré devient dépendant, il perçoit la prestation prévue dans son contrat d’assurance. L’indemnisation peut être sous forme de rente mensuelle ou sous forme de capital. Cette somme dépend également du degré de dépendance et du type de contrat prévu. L’assuré est libre d’utiliser les rentes comme il l’entend, en fonction de la meilleure solution. Vous pourrez choisir entre l’aide à domicile, l’aménagement du logement et l’hébergement en maison spécialisée.

Ce qu’il faut savoir sur cette assurance

Il est conseillé de souscrire une assurance dépendance à partir de 50 ans. La souscription de ce type de contrat peut également être envisagée à 35 ans. Gardez en tête que les contrats d’assurance dépendance demandent à ce qu’une cotisation fixe soit payée à vie. C’est pour cela qu’il est important de demander conseil à votre assureur sur les conditions et les exclusions de l’assurance.

À noter également que certaines compagnies d’assurance ne permettent pas aux plus de 75 ans de souscrire cette assurance. L’âge adéquat pour le faire se situe alors autour de 65 ans ; vous n’aurez pas à cotiser pendant plus d’une trentaine d’années pour une dépendance qui risque d’arriver vers l’âge de 80 ans.

En cas d’arrêt de paiement, le contrat sera automatiquement résilié et la couverture perdue. Cependant, si vous avez cotisé pendant huit ans et si vous ne contribuez plus, votre contrat sera « mis en réduction ». Vous pourrez alors bénéficier d’une garantie dépendance, mais à un niveau restreint.