Assurance emprunteur dans le cadre d’un crédit immobilier

Lorsque vous souhaitez financer un projet immobilier en souscrivant un prêt auprès de l’établissement financier de votre choix, l’option de souscrire une assurance prêt sera également proposer afin de garantir le remboursement du crédit en cas :

  • Décès
  • La perte d’emploi
  • Invalidité ou incapacité

Elle couvre l’emprunteur, en cas d’incapacité de remboursement de la mensualité mais aussi les personnes à sa charge. En toute logique la durée de l’assurance doit correspondre à la durée de l’emprunt.

Est-il obligatoire de souscrire une assurance pour un crédit immobilier ?

Sur le plan légal, la souscription d’une assurance n’est pas obligatoire. Mais les établissements bancaires recommandent aux emprunteurs de souscrire cette assurance s’ils vont financer leur crédit. Car même en cas de défaillance, la mensualité du prêt sera remboursée à l’établissement prêteur, la souscription à une assurance est bien souvent une condition pour l’acceptation de votre demande de prêt.

L’offre d’assurance proposée par la banque

Depuis la mise en vigueur de la loi Lagarde en 2010, un emprunteur peut refuser l’offre d’assurance proposée par la banque qui accepte de financer son projet immobilier ou autre crédit.

Vous pouvez opter pour d’autres compagnies d’assurances extérieures, par contre, les garanties proposées doivent être équivalentes à celles proposées par la banque. Vous pouvez bien évidemment faire des comparaisons d’offres avant de choisir une assurance en particulier, mais dans ce genre de situation le soutien d’un courtier spécialisé vous fera gagner un temps précieux.

Il existe deux types d’assurance de prêt notamment :

  • L’assurance groupe : aussi appelée l’offre collective ou négociée avec un tarif unique
  • Délégation d’assurance : aussi appelée l’offre individuelle qui est désigné pour un seul emprunteur

Attention aux exclusions

La majorité des contrats contiennent des exclusions que vous devrez prendre le temps d’analyser et de comprendre afin d’éviter de mauvaises surprises en cas d’accidents de la vie.

En conclusion

Bien que non obligatoire la souscription d’une assurance pour accompagner votre crédit immobilier est incontournable, vous diminuez considérablement les risques en cas de décès ou d’invalidité permanente de perdre votre bien immobilier. Les tarifs que vous pouvez négociez individuellement peuvent vous permettre de réaliser une très belle économie, mais vous devez prendre le temps de sélectionner un contrat avec des exclusions peut contraignantes.

Consultez aussi :  quand et comment changer d’assurance emprunteur ?

Obligations d’informations et de conseils de la part de la banque pour les cautions solidaires dans le cadre d’un emprunt