L’assurance auto professionnelle

L’assurance auto professionnelle est une couverture obligatoire pour tous véhicules à usage professionnel. Chefs d’entreprises, auto-entrepreneurs, salariés… tous ceux utilisant un véhicule dans le cadre de leurs activités professionnelles doivent souscrire cette assurance. Il est essentiel que l’utilisation faite du véhicule assuré figure dans le contrat. Voici ce que vous devez savoir sur l’assurance auto professionnelle.

Pourquoi souscrire l’assurance auto professionnelle ?

Toutes les personnes utilisant un véhicule à usage professionnel doit impérativement souscrire la bonne assurance. On parle ici de l’assurance auto professionnelle, permettant de couvrir les conséquences d’éventuels sinistres ou dégâts.

Votre véhicule à usage professionnel est votre outil de travail, c’est pour cela qu’il est important de choisir la couverture en parfaite adéquation avec vos besoins. L’assurance auto professionnelle est obligatoire pour toutes les voitures à usage professionnel, mais aussi pour les véhicules utilitaires comme les engins de chantier, par exemple.

Les types de contrats d’assurance auto professionnelle

Il existe deux types de contrats d’assurance auto professionnelle : le contrat pour un véhicule et le contrat pour plus de 3 véhicules. Les entrepreneurs, par exemple, utilisent un seul véhicule dans le cadre de leurs activités. Pour eux, seul le contrat d’assurance auto individuel suffit, comme le contrat d’assurance voiture traditionnel.

S’il y a plus de 3 véhicules à assurer, il convient alors de souscrire l’assurance « flotte automobile », ce qui permet de couvrir tous les véhicules sous un seul contrat. Il est bon de savoir que le nombre de véhicules qui figurent dans le contrat d’assurance est modifiable à tout moment.

Les garanties de l’assurance auto professionnelle

La garantie minimale à souscrire est la responsabilité civile. Elle permet de couvrir les dommages matériels et corporels causés à un tiers. Lorsque cela arrive, c’est l’assurance qui prend en charge les indemnisations. Votre assureur vous proposera aussi d’autres garanties facultatives pouvant couvrir les dommages causés suite à un incendie, à un vol ou à une collision entre véhicules.

Parlez toujours de vos besoins à votre assureur, il vous conseillera sur le choix du bon contrat d’assurance auto professionnelle. Par exemple, il serait judicieux de préciser que vous transportez des matériels dans votre véhicule et de souscrire à une garantie pouvant couvrir les conducteurs et conductrices du véhicule en question.

Préciser l’utilisation faite du véhicule

Comme mentionné plus haut, il faut que l’utilisation faite du véhicule soit mentionnée dans le contrat d’assurance. Au cas contraire, si cette mention ne figure pas dans le contrat, il peut arriver que votre assureur déclare votre contrat nul et ne vous indemnise pas.

C’est ce qu’on appelle une fausse déclaration. Celle-ci peut freiner vos démarches en cas de changement de contrat d’assurance ou de compagnie d’assurance. C’est pour cela qu’il est indispensable de préciser dans quel cadre d’activité votre véhicule est utilisé.

Les tarifs de l’assurance auto professionnelle

Les tarifs du contrat d’assurance auto professionnelle dépendent de plusieurs facteurs, mais aussi de la compagnie d’assurance.

En règle générale, ces éléments sont pris en compte lors du devis du contrat d’assurance : le nombre de conducteurs, le nombre de véhicules à assurer, les modèles et dates de mise en circulation des véhicules et les différentes utilisations des véhicules concernés.

Autour de l’assurance automobile

Comment assurer votre voiture pour la conduite accompagnée ?

A quoi sert l’assurance auto temporaire ?